Vallouimages

Site sur Vallouise, les Écrins, les Alpes et bien d'autres massifs, régions et pays

Cliquer ici pour accéder au site officiel du Comité Départemental du Tourisme des Alpes de Haute-Provence

Accès

Plan

Mail

Home  Accueil 
Haute Provence 
Pays Dignois en 1900 
Digne - années 1900
Haute Bléone 
Prads-Haute-Bléone 
Tête de l'Estrop
Vallée du Bès
Toponymie générale

Cliquer sur les photos

pour les agrandir

Bérardie laineuse

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés - Tête de Vescal - Bérardie laineuse - Berardia subacaulis

Fin juillet 1997

Primevère marginée

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés - Tête de l'Estrop - Primevère marginée - Primula marginata

Fin juin 2004

Cirque de l'Estrop

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés - Cirque et Refuge de l'Estrop (2050 m)

Juin 2004

______________________

Refuge de l'Estrop

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés - Refuge de l'Estrop (2050 m)

Juin 2004

Tél : 06 32 06 05 65

(passe difficilement)

Tél : 04 92 31 19 62

OT Foux-d'Allos : 04 92 83 80 70

______________________

CADE

Compagnie des Accompagnateurs en montagne de Digne et de ses Environs

______________________

Albums photos :

Tête de l'Estrop

46 photos - Juin 2004

______________________

Liens :

Randonnées

______________________

Tête de l'Estrop

Massif des Trois-Évêchés

On donne souvent le nom de massif des Trois-Évêchés au petit massif situé au nord-est de Digne , aux confins de la Haute Provence et de l'Ubaye, au nord, et, de la Haute Provence et du Val d'Allos, à l'est. Bien visible de Digne, il domine les trois vallées de la Bléone, de Laverq et du Verdon, appartenant respectivement aux diocèses de Digne, Embrun et Senez. Il se prolonge à l'ouest par la Montagne de la Blanche entre le bassin de Seyne et la vallée de Laverq.

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés  (2818 m) vu du Col d'Allos

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés - Grande Séolane (2909 m) vue de la Tête de Vescal

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés - Mourre Gros (2652 m), derrière la Tête Noire (2560 m)

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés - La chaîne de l'Estrop (2961 m)

Les Trois-Évêchés

Grande Séolane

Mourre Gros

Chaîne de l'Estrop

Juillet 1997

Juillet 1997

Juillet 1997

Juillet 1997

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Le sommet des Trois-Évêchés, à 2818 m d'altitude, est le point topographique central, situé sur le chaînon nord-sud, qui, de la Petite (2808 m) et de la Grande Séolane (2909 m) au nord, jusqu'aux Sommets du Mourre (2511 m) et de Denjuan (2401 m) au sud, forme une barrière rectiligne derrière les Préalpes de Digne, isolant le Haut Verdon. Il fait la jonction avec la crête est-ouest qui porte le point culminant du massif, la Tête de l'Estrop, situé à quelques encablures.

Celle-ci manque les 3000 de peu, elle culmine à 2961 m, c'est le sommet le plus élevé de l'arrière Pays Dignois. Son sommet ouest, à 2927 m d'altitude, domine la Haute Bléone, c'est lui en fait que l'on aperçoit de la vallée. De celui-ci se détache un chaînon orienté vers le nord-ouest, la Montagne de la Blanche, qui ferme le bassin de Seyne dans la vallée de la Blanche à l'ouest, et, délimite le beau vallon de la Blanche de Laverq à l'est, en Ubaye. Il se termine à la batterie de Dormillouse à 2505 m d'altitude, au-dessus du  Col Saint-Jean, qui offre une vue plongeante sur le Lac de Serre-Ponçon au confluent de l'Ubaye et de la Durance.

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés - Tête de l'Estrop (2961 m)

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés - Cirque et Tête de l'Estrop (2961 m)

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés - Cirque et Tête de l'Estrop (2961 m)

Haute Provence - Massif des Trois-Évêchés - Tête de l'Estrop - Sommet ouest (2927 m)

Tête de l'Estrop

Tête de l'Estrop

Tête de l'Estrop

Tête de l'Estrop W

Juillet 1997

Juin 2004

Juin 2004

Juin 2004

Cliquer sur les photos pour les agrandir

La Tête de l'Estrop est connue pour abriter, blotti sur son versant nord-ouest, le glacier le plus méridional de France, le minuscule Glacier de la Blanche, en voie de disparition prochaine. C'est pourtant lui qui a calibré le beau vallon de Laverq au nord de la Tête, et a laissé de nombreuses marques de son passage, glacier rocheux, moraines, lacs, plan glaciaire des Eaux-Tortes - pour tortueuses.

Elle est accessible soit, depuis le vallon de Laverq en remontant son arête nord - pour randonneurs expérimentés, soit depuis la Foux-d'Allos par la Baisse de l'Aiguille,  soit depuis Prads-Haute-Bléone  par le Refuge de l'Estrop. Album photos.

Il est possible de joindre le Col de Vautreuil depuis le Refuge de l'Estrop par le col mal marqué entre la Tête et le sommet ouest.

NB : Tous les itinéraires sont hors sentier ou sur sentes mal tracées, plus ou moins cairnées selon les parcours. Adapter itinéraire et équipement à ses possibilités et aux conditions, il fallait piolet et crampons sur la neige béton dans le froid vif d'un matin de fin juin 2004. En cas de doute, s'adresser au CADE - Compagnie des Accompagnateurs en montagne de Digne et de ses Environs.

La revue Alpes Magazine dans son numéro de juillet/août 2005 décrit un tour de la Tête de l'Estrop en 4 jours.

Le Refuge de l'Estrop (2050 m) domine le fond du cirque au pied des premières pentes.

Le Refuge de l'Estrop, parfois appelé Refuge Roger Carle, a été construit au début des années 80 à l'initiative de l'ADRI - Association Départementale des Relais et Itinéraires, par des bénévoles qui ont utilisé les matériaux existant sur place - pierres de grès du gros oeuvre, notamment

Accès en 3 heures soit, par la vallée de la Bléone, depuis le parking au-dessus des Eaux Chaudes, soit, depuis la Foux-d'Allos par la Baisse d'Auriac. En saison depuis la Foux-d'Allos, le téléphérique de l'Aiguille  permet l'accès en 1 heure de descente depuis la Baisse de l'Aiguille.

Le tour de l'Estrop peut s'effectuer en 1, 2 , 3 ou 4 jours !

Si on prend l'Abbaye de Laverq comme point de départ cela peut donner :

1 jour : monter par l'arête nord, rejoindre le sommet, redescendre en direction du télésiège que l'on aperçoit au loin, quitter très vite cette sente cairnée qui conduit à la Baisse de l'Aiguille pour une autre à droite qui contourne la Tête de l'Estrop par le sud, remonter la sente cairnée qui conduit au Col Millet (1) entre la Tête de l'Estrop et la Tête de Chabrières (sommet W), faire très attention dans la descente sur l'autre versant (pied très alpin et expérience requis) et rejoindre le Col de Vautreuil (facultatif mais pour la vue) puis de là à Laverq par les Eaux Tortes. Grosse bambée dans la journée pour randonneurs très aguerris et entraînés.

2 jours :

J1 : même montée et sommet, mais redescendre sur le Refuge de l'Estrop par la Baisse de l'Aiguille.

J2 : emprunter la sente cairnée qui monte directement à la Tête de l'Estrop mais la quitter vers 2500 m pour prendre à gauche la sente qui monte au col (1), de là voir ci-dessus ou, comme on dispose de plus de temps, poursuivre jusqu'au Pic des Têtes et rejoindre Laverq par le vallon de Vautreuil.

3 jours :

J1 : voir ci-dessus

J2 : rejoindre le Col de Vautreuil et de là monter au Pic des Têtes. Descendre la crête nord jusqu'à Pié Gros, grande prudence dans les éboulis roulants, passage dangereux, puis rejoindre la Cabane des Mulets.

J3 : de la Cabane des Mulets, rejoindre le Col de la Pierre juste au-dessus et redescendre sur Laverq.

4 jours :

J1 : de Laverq, monter à la Tête de la Sestrière par le GR56 et redescendre sur la Foux d'Allos par le Tour du Haut Verdon.

J2 : monter à la Baisse de l'Aiguille et poursuivre jusqu'à la Tête de l'Estrop (en AR), puis descendre au Refuge de l'Estrop. Une variante consiste à franchir la Baisse de l'Auriac, mais si on évite la proximité de la remontée mécanique, on redescend directement sur le refuge sans faire l'ascension de la Tête de l'Estrop.

J3 et J4 : identique aux 2 derniers jours du circuit de 3 jours.

Les circuits 3 jours et 4 jours peuvent avantageusement être faits en sens inverse du sens décrit pour parcourir l'éboulis du Pic des Têtes à la montée plutôt qu'à la descente (voir le descriptif avec photos de mon collègue du Haut Vernet).

Évidemment d'autres combinaisons sont possibles. On peut en particulier faire le tour au départ de la Foux d'Allos ou de la Cabane des Mulets que l'on atteint depuis le Grand Puy.

Tous ces tours s'adressent à des randonneurs aguerris et bien entraînés, ne craignant pas de marcher hors sentier et sur terrains instables et pentus.

À noter, un itinéraire alpin en boucle partant directement de Prads fait récemment.

Refuge de l'Abbaye de Laverq : 04 92 85 58 17 ou 04 94 61 46 65 (hors saison), claude.silve@wanadoo.fr

Refuge de l'Estrop : 06 32 06 05 65 ou 04 92 31 19 62, Olivier Raynaud

Cabane des Mulets : 04 92 35 00 42

La Foux d'Allos

 

Album photos  Tête de l'Estrop

Pour accéder aux albums de photos cliquer sur le bouton :

 

             

Web Vallouimages Pays des Écrins Flore alpine

 

Home  Accueil  Haute Provence
     
  Haut de page  

 

Première version Dernière version Dernière correction
Avril 2005 Avril 2009 Janvier 2013

 

 

Rome ne s'est pas fait en un jour,

ce site non plus !

Mais il faut bien commencer ...

Sortie

Version 1.00

Octobre 2004