Vallouimages

Site sur Vallouise, les Écrins, les Alpes et bien d'autres massifs, régions et pays

Névache - Logo de l'Office du Tourisme

Sommaire Clarée

Grand Briançonnais : Mauvaises conditions en montagne

Pour en savoir plus

Haute Clarée - Pont de Souchère sous les eaux, le 01 juin 2008

Pont de Souchère sous les eaux - 01 juin 2008

Photo Thomas Bonnet

______________________

Bannières et Logos Liens et Annuaire

Vallée de la Clarée et Vallée Étroite - Névache, Val-des-Prés et leurs hameaux, Haute Clarée, Vallée de Mélezet (Italie)

Cliquer sur la vignette

pour accéder au sommaire

______________________

Nouvelle croix au sommet de la Tête de la Cassille

Haute Clarée - Tête de la Cassille  (3069 m)

Photo Thomas Bonnet, 7 octobre 2007

______________________

La glace  refait surface dans la Combe du Lac Rouge

Haute Clarée - Glaciers du Lac Rouge - Glacier rocheux principal

Octobre 2007

______________________

Chalets de Roche Noire

Haute Clarée - Chalets de Roche Noire

Cliquer sur les photos

pour les agrandir

______________________

Durant les semaines de forte fréquentation en juillet et août, pour éviter l'envahissement automobile de la haute vallée, la circulation est interdite au delà de Ville Haute et une navette fonctionne en continu durant la journée jusqu'aux chalets de Laval stationner à Roubion..

Le parking de Névache, remis à neuf au printemps 2007, se révèle parfois insuffisant pour accueillir les nombreux visiteurs à la journée. Il est donc préférable de laisser sa voiture à Roubion.

______________________

Traîneau automobile dans la vallée de la Clarée

Haute Clarée - Traîneau automobile, ancêtre des scooters des neiges

Vers 1908

Pour en savoir plus sur les essais des traineaux automobiles de Dion et Bouton, cliquer ici et .

______________________

Lac Rouge

Haute Clarée - Lac Rouge (2585 m)

Juin 2007

______________________

Massif des Cerces

Haute Clarée - Massif des Cerces

Septembre 1991

______________________

Un chemin en rive droite de la Clarée permet de parcourir la vallée depuis Ville Haute jusqu'aux Drayères.

L'utilisation des navettes permet de la parcourir dans un seul sens ou de couper le trajet en deux à Fontcouverte, pour tailler une bavette à la buvette de Paulette, par exemple ! 

______________________

 

Passer en plein écran en pressant la touche F11 de votre clavier

Vallée de la Clarée

Haute Clarée

Une vallée glaciaire typique

Haute Clarée - Lac Long des Muandes et massif des Cerces

De Lacou au Col des Rochilles  et au Col des Muandes, s'étend une magnifique vallée glaciaire aux nombreux vallons suspendus. Préservée des aménagements mais abandonnée par ses exploitants traditionnels, ses paysages renommés mais menacés par la déprise agricole, ses chalets d'altitude transformés en résidences secondaires, elle se retrouve vouée malgré elle au tourisme triomphant quelques semaines durant, court intermède dans son progressif ensauvagement.

Sommaire

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

La haute vallée, qui commence au verrou de Lacou, où son orientation se redresse vers le nord-ouest, est une succession de paliers, lits comblés d'anciens lacs glaciaires, les ombilics des glaciologues aujourd'hui occupés par de grasses prairies humides, reliés par des gorges franchies en cascade par la Clarée. On a ainsi successivement la plaine de Névache , le verrou ou ressaut de Lacou, franchi par la cascade de Débaret, aussi appelée cascade de Névache ou de Lacou, la plaine du Rately,  le verrou et la cascade de la Sausse, en fait un simple rapide, le beau plan de Lacha sous la Souchère, vraiment tout plat, le verrou et la cascade de Fontcouverte, enfin le long plan entre Fontcouverte  et le Jadis. Au delà, la succession est moins nette, mais on retrouve un palier au dessous de Laval à l'Eycharène  juste après un petit verrou franchi par la cascade de Roche-Noire, puis le verrou de Laval, et, immédiatement après, le plan de Moutetla Clarée  naissante dessine ses premiers méandres. Enfin, on arrive au cirque amont, appelons le des Muandes, où de multiples vallons secrets, aux lacs souvent anonymes, envoient leurs eaux aux  Drayèresla Clarée  prend son essor.

Haute Clarée - Le Jadis

De magnifiques vallons glaciaires suspendus dominent la vallée sur ses deux versants. Tous possèdent une kyrielle de lacs, tous plus beaux les uns que les autres. Seul le Vallon de Buffère en est ... privé, sinon en altitude. Celui du Chardonnet n'est plus que tourbière et marécage. Par contre, Cristol, Laramon, Serpent, Gardioles, Béraudes, ... évoquent bien des buts de randonnées. Un magnifique glacier rocheux actif subsiste dans la Combe du Lac Rouge.

Là, dans le majestueux cadre montagneux où s'imposent les calcaires dolomitiques des Crêtes du Queyrellin et du massif des Cerces, les hommes, depuis deux millénaires au moins, ont exploité les moindres arpents de sol en fond de vallée comme sur les versants. Ils ont façonné chaque pièce du puzzle paysager, dominant la végétation en privilégiant les prés au détriment des mélèzes, et, en disposant avec art de magnifiques chalets de montagne, regroupés en hameaux ici, isolés là.

En 1845, 51 chalets étaient habités à Laval - plus d'une centaine de personnes devaient donc y vivre ! - et on y produisait un fort bon fromage, la tome, qui passait pour le meilleur de ce genre dans le Briançonnais. On cultivait des pommes de terre et des céréales - seigle, avoine, froment - jusqu'à Fontcouverte, comme sur le versant de la Côte-de-Blé, le bien nommé, entre la Sausse et Lacha, à plus de 1800 m. On fauchait très haut dans les alpages, laissant le minimum de terrain aux troupeaux.

[Informations de G. Sentis et S. Bouquier, citation du Curé Albert, XVIIIe siècle]

Haute Clarée - Fontcouverte

La lumineuse beauté de ses paysages a fait la renommée de la Haute Clarée.

Mais la disparition de l'agriculture et de l'élevage bovin local a rompu le fragile équilibre. Les canaux d'irrigation ou surtout de drainage ne remplissent plus leur rôle. Les prés, plus entretenus, jaunissent prématurément et sont envahis par les arbustes et les épilobes, les genévriers colonisent l'adret, les mélèzes ont vite conquis l'ubac et s'étendent rapidement en fond de vallée. Les alpages, abandonnés par les bovins et plus fauchés, s'appauvrissent terriblement, de plus en plus envahis par les broussailles et les mélèzes, ou alors sont épuisés par les moutons. Les vieux chalets aux beaux toits de bardeaux, ayant perdu leur fonction agricole, ont menacé ruines avant d'être rachetés, restaurés et transformés en résidences secondaires ou en gîtes, mais en perdant parfois leur belle toiture traditionnelle au profit de banals bacs acier, trop vite déneigés en hiver.

Haute Clarée - Fontcouverte vers 1900, habité dès le printemps

Le classement de la vallée s'est donc malheureusement révélé impuissant à enrayer, d'une part, la disparition d'un paysage caractéristique de l'occupation de l'espace depuis des millénaires, et, d'autre part, l'altération de l'ancien patrimoine bâti correspondant.

On peut également craindre pour la conservation des biotopes remarquables de la vallée, issus d'équilibres maintenant rompus et qui se dégradent rapidement. Toutefois la conservation des habitats naturels pourrait progresser dans le cadre toujours à venir du Réseau Natura 2000, à moins que l'Opération Grand Site également en projet ne fédère toutes les actions. 

Haute Clarée - Chalets de Laraux (1954 m)

La vallée agricole est morte donc, plus une vache en fond de vallée, seulement des moutons transhumants en altitude. Mais son évolution est contradictoire, marquée, d'une part, par un retour à un état plus sauvage avec l'extension des forêts et de la vie animale mais aussi un appauvrissement de la flore, y compris en altitude du fait du remplacement des bovins par les ovins, et, d'autre part, par le développement du tourisme avec les résidences secondaires, les gîtes, la sur fréquentation estivale, les nombreuses randonnées en altitude, le ski de fond, les randonnées en raquettes ou en ski l'hiver. Le contraste est fort entre l'été, où la vallée peine à accueillir ses visiteurs durant 3 à 4 semaines, et le reste de l'année où elle est vide de toute présence, seulement parcourue par quelques locaux et les skieurs de fond et randonneurs à ski ou en raquettes de plus en plus nombreux, il est vrai.

Haute Clarée - Transhumance au milieu du mois de juin

La Haute Clarée :

La Haute Clarée - Une vallée glaciaire typique en mutation rapide, évolution des paysages, problématique du passage du tout agricole au tout tourisme.

Lacou, Verney  - Verrou de Lacou, Cascade de Névache, Plan du Rately, Chalets du Verney, Chalets de Basse Gardiole.

La Sausse, Lacha  - La Basse Sausse, la Souchère, plan et Chalets de Lacha, la Meuille.

La Souchère - Zone naturelle d'intérêt écologique faunistique et floristique de la Souchère.

Fontcouverte  -  Cascade et Chalets de Fontcouverte.

Le Queyrellin, le Jadis  - Chalets du Queyrellin, Rif Tord, les Sagnes, les Faous, le Jadis.

Roche Noire - L'Eycharène, Chalets de Roche Noire.

Le Chardonnet - Le Chardonnet, la Casse Blanche, le Raisin, la Grande Manche.

Laval  - La Combe, Laval, plan du Moutet.

Les Drayères - Le Moutet, le Gap, Crépin, l'Arisan, Pont de Pierre, les Drayères.

Lieux secrets en haute Clarée - Lieux perdus en montagne.

Combe du Lac Rouge - Lac Rouge, Combe du Lac Rouge, Glaciers rocheux du Lac Rouge.

Toponymie de la Clarée - Étude et Étymologie des noms de lieux de la Clarée.

 

Haute Clarée - Lac de Cristol (2245 m)

 

Note

Vallée de la Clarée ou Vallée de Névache - Note sur le nom de la vallée

 

 

Pour accéder aux albums de photos sur les paysages, villages et hameaux de la Vallée de la Clarée,

cliquer sur le bouton :

 

             

Web Vallouimages Pays des Écrins Flore alpine

 

Home  Accueil  Briançonnais
     
  Haut de page  
Première version Dernière version Dernière correction
Décembre 2005 Juin 2007 Janvier 2013

 

 

Rome ne s'est pas fait en un jour,

ce site non plus !

Mais il faut bien commencer ...

Sortie

Version 1.00

Octobre 2004